décembre 2, 2022
Barcelone

Des idées pour découvrir Barcelone

Capitale dynamique de la Catalogne, Barcelone est une superbe ville de bord de mer qui affiche sa beauté et son style de vie ensoleillé. Des paysages magnifiques, une architecture à couper le souffle et de superbes attractions culturelles en font une destination séduisante. Bien sûr, le climat méditerranéen doux ajoute au charme.

Barcelone possède un quartier médiéval plein d’ambiance, le Barri Gòtic, qui dégage une atmosphère presque magique de l’ancien monde, mais elle est encore plus célèbre pour son architecture moderniste. Antoni Gaudí a laissé une empreinte durable sur Barcelone avec ses bâtiments surréalistes d’avant-garde, dont plusieurs sont classés par l’UNESCO.

Après toutes ces visites, les touristes voudront simplement se détendre et s’imprégner de l’ambiance joyeuse de la ville. Les visiteurs apprécieront de se promener sur la Rambla, où les habitants de la ville se retrouvent, de prendre un bain de soleil sur les plages de sable près du port et de s’attarder sur des repas en terrasse.

L’une des meilleures façons de découvrir Barcelone est de se promener sans but et de tomber sur des ruelles cachées avec de petits cafés ou de s’arrêter pour se détendre sur les paisibles places de la ville, où des musiciens de rue grattent des mélodies sur des guitares espagnoles. De délicieuses surprises vous attendent à chaque tournant.

  1. La Basílica de la Sagrada Família

La Basílica de la Sagrada Família se dresse dans la partie nord de la ville, dominant les environs avec ses 18 tours filiformes qui s’élèvent au-dessus de tous les autres bâtiments. L’une des églises les moins conventionnelles d’Europe, ce monument étonnant est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le célèbre architecte catalan des temps modernes, Antoni Gaudí, a été chargé en 1883 de concevoir cette basilique comme une église néo-gothique. Mais au lieu de suivre les plans, il a créé un exemple emblématique de sa célèbre architecture Art nouveau surréaliste. Il n’avait aucune idée précise en tête, préférant modifier et compléter les plans au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

Bien que Gaudí ait initialement prévu entre 10 et 15 ans, l’église n’a jamais été achevée de son vivant. Depuis 1926, plusieurs autres architectes ont poursuivi les travaux de la basilique sur la base des plans de Gaudí. En 2010, la nef principale a été achevée et la basilique a été consacrée par le pape Benoît XVI (bien que la construction soit toujours en cours et devrait être achevée en 2026).

Les visiteurs sont d’abord frappés par l’extérieur somptueux, avec sa façade expressive de la Nativité, qui représente la naissance de Jésus, et sa façade évocatrice de la Passion, qui illustre la souffrance, la mort et la résurrection de Jésus.

Même si la basilique n’est pas achevée, les touristes peuvent visiter l’intérieur pour admirer l’espace sacré impressionnant et ses œuvres d’art éblouissantes. La nef principale du sanctuaire est un immense espace de 90 mètres de long sur 60 mètres de haut. Le plafond brille de détails décoratifs opulents, et des vitraux colorés laissent entrer une lumière éthérée.

L’abside est ornée d’un crucifix inhabituel qui prend la forme d’un dais orné de lanternes. L’effet global est époustouflant. Gaudí a parfaitement saisi l’essence de son chef-d’œuvre architectural lorsqu’il l’a décrit comme « une œuvre qui est entre les mains de Dieu et la volonté du peuple ».

  1. Barri Gòtic (quartier gothique)

Depuis 2 000 ans, le quartier gothique est le centre spirituel et séculaire de la ville. On y trouve encore des vestiges d’anciens bâtiments romains, mais c’est le Moyen Âge qui est le mieux représenté par les monuments historiques qui se trouvent dans ce quartier.

Principalement construite entre les 13e et 15e siècles, la Catedral de la Santa Cruz y Santa Eulalia est le cœur du quartier gothique. La cathédrale est entourée d’un dédale de rues et de ruelles pavées.

Les touristes apprécieront de se promener dans les étroites ruelles piétonnes et de s’arrêter pour découvrir les boutiques et les restaurants pittoresques du quartier. En se perdant ici, les visiteurs s’immergent dans l’ambiance magique d’un monde médiéval sans circulation.

Les places pittoresques sont animées par le bruit des gens qui discutent et rient ou par le grattage d’une guitare classique espagnole. Les enfants jouent souvent au football dans les coins cachés du quartier gothique, et les résidents locaux se retrouvent sur les terrasses des cafés nichés dans les cours.

  1. Casa Milà (La Pedrera)

Dans le quartier de l’Eixample, près de l’élégant boulevard Passeig de Gràcia, la Casa Milà, classée par l’UNESCO, est le bâtiment séculaire le plus célèbre d’Antoni Gaudí. La Casa Milà est aussi affectueusement connue sous le nom de « La Pedrera », qui se traduit par « La carrière de pierre », car le bâtiment ressemble à une carrière ouverte.

Construite entre 1906 et 1912, cette flamboyante demeure d’avant-garde ressemble plus à une sculpture qu’à un bâtiment fonctionnel. Chaque ligne de la façade en pierre naturelle est incurvée, avec des fenêtres arrondies et des balustrades de balcon en métal qui s’enroulent en forme de plantes. Même le toit a une forme ondulée, complétée par les cheminées décoratives.

L’entrée du bâtiment se fait sur la Carrer de Provença, par un remarquable portail en fer forgé qui mène à une cour intérieure. Le bâtiment est soutenu par des arcs nervurés conçus pour supporter des charges, une caractéristique qui révèle le génie de Gaudí en tant qu’ingénieur structurel.

Les visiteurs peuvent se promener sur le toit-terrasse pour observer de près les cheminées aux formes étranges ornées de mosaïques. Le toit offre également aux visiteurs des vues sensationnelles sur la ville, jusqu’à la Basílica de la Sagrada Família au loin.

La Casa Milà abrite le centre culturel de la Fundació Catalunya qui organise des événements (tels que des conférences, des spectacles de danse et des expositions d’art) tout au long de l’année. Le monument est ouvert au public tous les jours pour des visites autoguidées, et des audioguides sont disponibles. Des visites guidées sont proposées sur différents thèmes, notamment une expérience nocturne avec un spectacle de lumières, de la musique et des rafraîchissements.

Bien conçue pour accueillir les touristes, la Casa Milà possède des boutiques et un restaurant élégant sur la mezzanine du bâtiment, le Cafè de la Pedrera, qui propose une cuisine catalane gastronomique pour le déjeuner et le dîner. Ce restaurant sert également des brunchs et des tapas.

  1. La Rambla : Le centre social de Barcelone

Le cœur de la vie sociale de Barcelone se trouve sur la Rambla, une large avenue ombragée qui divise la vieille ville en deux parties. La Rambla s’étend de la Plaça de Catalunya, où se dresse le magnifique couvent roman du 12e siècle de Santa Anna, jusqu’au port.

Cette rue comporte de vastes trottoirs piétonniers, bordés de boutiques, de restaurants et de cafés en plein air, ce qui en fait l’un des lieux de rendez-vous les plus populaires de la ville.

Pendant la journée, on y trouve de nombreux habitants qui font leurs courses quotidiennes au Mercat de la Boqueria. Le soir, des groupes d’amis et des familles se promènent sur la Rambla pour profiter de l’air frais et de l’ambiance animée. Certains jours, les spectateurs peuvent assister à des concerts de musique, à un spectacle de mime ou à d’autres spectacles de rue impromptus.

Sur son côté nord-est, La Rambla borde le Barri Gòtic, et à mi-chemin de l’avenue se trouve la Plaça Reial, une jolie place bordée de palmiers et entourée de maisons historiques. Ces élégants bâtiments ont des arcades remplies de boutiques, de cafés et de restaurants. Au centre se trouve la fontaine des Trois Grâces et une paire de lampadaires conçus par Antoni Gaudí et représentant des dragons ailés.

Un autre monument important de La Rambla (numéro 3-5) est le Palau Güell, classé par l’UNESCO, un manoir ostentatoire conçu en 1886 par Antoni Gaudí. Le propriétaire, Eusebi Güell, était un grand mécène, et le bâtiment a été construit avec une grande salle en forme de dôme destinée aux lectures de poésie et aux concerts privés. Ouvert au public pour des visites, le bâtiment est orné d’un décor somptueux, de textiles précieux et de meubles artisanaux créés par Gaudí.

  1. Plage de Bogatell

L’une des meilleures plages d’Espagne se trouve dans les limites de la ville de Barcelone. Les locaux affluent à la plage de Bogatell pour prendre un bain de soleil, socialiser, se détendre, jouer au volley-ball ou faire de la planche à voile. On peut également y pratiquer le kitesurf et le kayak.

La plage de 600 mètres de long présente un rivage sablonneux et d’excellents équipements : toilettes, douches, parking, promenade en bord de mer, snack-bars et glaciers. Il y a également plusieurs tours de sauvetage pour assurer la sécurité de la plage.

  1. Palau de la Música Catalana (Palais de la musique catalane)

Construit entre 1905 et 1908 comme salle de concert pour la société chorale Orfeó Català, le Palau de la Música Catalana a été conçu par l’architecte Lluís Domènech i Montaner, dans le style moderniste catalan. Ce bâtiment classé par l’UNESCO est un exemple de style décoratif Art nouveau. La façade est une profusion de mosaïques complexes, d’éléments sculpturaux et de ferronnerie exquise.

Le décor intérieur de l’auditorium est tout aussi coloré et fantaisiste. Orné de motifs floraux et de fruits Art Nouveau, cet auditorium enchanteur offre un cadre merveilleux pour les représentations musicales. La salle de concert, qui peut accueillir environ 2 200 personnes, est le seul auditorium en Europe entièrement éclairé par la lumière naturelle pendant la journée.

Des œuvres d’art accrocheuses recouvrent chaque centimètre carré des murs et du plafond de l’auditorium de concert. Sur deux côtés, les murs sont principalement constitués de vitraux. Le plafond présente un énorme puits de lumière en vitrail conçu par Antoni Rigalt dont la pièce maîtresse est un dôme inversé dans des tons d’or entouré de bleu qui suggère le soleil et le ciel. Des sculptures élaborées de muses encadrent la scène de concert.

Tout au long de l’année, le Palau de la Música Catalana propose un programme de concerts en soirée (musique pop, guitare espagnole, flamenco, jazz, opéra et musique classique).

Il est possible de voir l’intérieur du Palau de la Música Catalana en dehors des concerts en faisant une visite guidée.

Le Palau de la Música Catalana dispose d’une boutique de souvenirs et d’un café-restaurant, le Cafè Palau, qui sert le petit-déjeuner, le déjeuner et des rafraîchissements l’après-midi dans un espace intérieur confortable ou sur un agréable patio extérieur.

  1. Cathédrale de la Santa Cruz et Santa Eulalia

Au centre du quartier gothique du Monte Tabor se trouve la Catedral de la Santa Cruz y Santa Eulalia (cathédrale de la Sainte-Croix et de Sainte-Eulalie). Cette cathédrale médiévale est un chef-d’œuvre de l’architecture gothique catalane avec une façade ornementée et sculptée.

Le sanctuaire contient de magnifiques œuvres d’art, notamment le retable de la Transfiguration de Bernat Martorell, ainsi que d’autres retables médiévaux et un remarquable ostensoir doré et incrusté de bijoux. La cathédrale possède également un chœur gothique exquis et des clés de voûte qui datent des 14e et 15e siècles.

À la surprise de nombreux visiteurs, le cloître et le jardin de la cathédrale abritent 13 oies vivantes qui symbolisent le martyre de Sainte Eulalie. L’étang du cloître sert d’habitat aux oies.

Le musée de la cathédrale présente une collection de peintures médiévales. Le tableau de La Pieta de Bartolomé Bermejo est particulièrement remarquable.

La messe est célébrée à la Catedral de la Santa Cruz y Santa Eulalia plusieurs fois par jour. Les offices ont lieu en espagnol ou en catalan ; il y a au moins une messe en espagnol chaque jour.

  1. Parc Güell : Le parc surréaliste de Gaudí

Coloré, joyeux et plein de fantaisie, ce parc luxuriant de 19 hectares à flanc de colline est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Créé entre 1900 et 1914, le parc Güell comprend 12 hectares de jardins paysagers présentant des éléments architecturaux surréalistes créés par Antoni Gaudí et 8 hectares de forêts vierges (pinède et oliveraie).

De splendides fontaines, viaducs, grottes, un hall à colonnades, des escaliers en colimaçon et des sièges de conversation semi-fermés sont disséminés dans l’espace du jardin. Ces structures créatives sont décorées de mosaïques vibrantes faites de fragments de céramique.

Il y a des aires de pique-nique et une terrasse spectaculaire qui offre des vues panoramiques sur la ville et la mer. Gaudí lui-même aimait cette zone de la ville (le quartier de Gràcia), et sa maison était située ici.

Dans le parc Güell se trouve la Casa Museu Gaudí (maison musée Gaudí) où Gaudí a vécu pendant près de deux décennies. Le musée informe les visiteurs sur la vie et l’œuvre architecturale de Gaudí. La collection comprend des objets décoratifs et des meubles, conçus par Gaudí.

Des billets d’entrée sont nécessaires pour visiter le Parc Güell. Comme il s’agit de l’un des sites touristiques les plus populaires de Barcelone, il est recommandé d’arriver tôt (le matin si possible) pour éviter les foules. Des visites guidées sont disponibles.

  1. La Casa Batlló

Encore une autre création étonnante de Gaudí, la Casa Batlló, classée par l’UNESCO, est l’un des bâtiments modernistes les plus caractéristiques de Barcelone. Ce manoir fantastique a été conçu comme une résidence privée pour le fabricant de textiles Josep Batlló i Casanovas. Avec ses formes qui oscillent librement et sa façade ornementale, ce bâtiment onirique ressemble à un château issu d’un conte de fées surréaliste.

La plupart des détails de conception s’écartent complètement de tout précédent architectural. Le cadre des fenêtres du premier étage est bordé de formes oscillantes qui suggèrent des plantes, d’autres ressemblent à des entrées de grottes. Sur la façade, des carreaux décoratifs en céramique émaillée de couleur verte, bleue et ocre ajoutent à la flamboyance. Le toit en forme de vague, comme celui de la Casa Milà, comporte de nombreuses cheminées richement ornées.

Gaudí a également réalisé les décorations intérieures, que l’on peut voir à la Casa Museu Gaudí, dans le parc Güell.

Pour ceux qui recherchent un superbe repas gastronomique, l’élégant restaurant Moments, doté de deux étoiles Michelin, se trouve à quelques pas, au 38-40 Passeig de Gràcia du Mandarin Oriental, Barcelone. Ce restaurant gastronomique haut de gamme sert une cuisine catalane moderne préparée à partir d’ingrédients de saison.

  1. Musée Picasso de Barcelone

Inauguré en 1963, le musée Picasso occupe cinq palais médiévaux dans le quartier gothique, sur la Calle de Montcada, du nom d’une importante famille locale du 12e siècle. La Calle de Montcada est classée comme Conjunto Monumental Histórico-Artístico (Monument historique et artistique), et les cinq palais sont de remarquables monuments gothiques catalans datant des 13e et 14e siècles. L’architecture de chaque bâtiment comprend un patio central et un grand escalier extérieur.

La collection du musée se concentre sur les œuvres créées par Pablo Picasso lorsqu’il était jeune artiste. Contenant plus de 4 000 œuvres, la collection révèle les talents de l’artiste pendant ses années de formation. Un assortiment exhaustif couvre les peintures créées à partir de 1895 et jusqu’à la période bleue de Picasso (1901 – 1904).

Parmi les autres points forts de la collection figurent plusieurs tableaux créés en 1917, dont Arlequín, qui met en scène un personnage d’arlequin (le modèle était une danseuse d’une compagnie de ballet russe) ; El Paseo de Colón, qui illustre l’hôtel Ranzini, situé au numéro 22 du passage Colón ; et Blanquita Suárez, qui représente une célèbre chanteuse de l’époque. À ne pas manquer non plus, la série de tableaux intitulée Las Meninas, qui représente l’Infante Margarita María.

  1. Plaça del Rei

La Plaça del Rei est une place tranquille du quartier gothique bordée d’imposants bâtiments médiévaux. L’architecture grandiose témoigne de l’importance des monuments : un palais des comtes catalans (le Palau Reial Major), un palais de lieutenant du XVIe siècle et une chapelle royale du XIVe siècle.

L’un des monuments historiques les plus impressionnants de la place est la Casa Clariana Padellàs du XVIe siècle, qui abrite le Museu d’Història de la Cuitat de Barcelona (musée d’histoire de Barcelone). Ce musée fascinant retrace l’histoire de Barcelone sur plus de 2 000 ans, en commençant par l’ancienne époque romaine, en passant par la Renaissance et l’époque baroque et jusqu’à la guerre civile espagnole.

La Plaça del Rei est également utilisée comme lieu de concert en plein air.

  1. Camp Nou

Tout comme les bâtiments modernistes catalans sont des attractions incontournables pour les amateurs d’architecture, le Camp Nou est une attraction incontournable pour les amateurs de football (soccer). Le Camp Nou était l’un des sites des Jeux olympiques d’été de 1992 à Barcelone et est aujourd’hui le domicile de l’équipe du FC Barcelone. Le stade de 99 354 places est le plus grand d’Europe et le deuxième plus grand du monde.

Le Camp Nou propose des visites guidées, menées par des guides officiels bilingues du FC Barcelone. Les visites (en anglais et en espagnol) couvrent les points forts du stade tels que le terrain de jeu, les vestiaires de l’équipe, le tunnel des joueurs et les tribunes des commentateurs.

Les visites guidées comprennent également une visite du musée du Barça. Le musée du Barça présente des trophées, des photos et des expositions multimédias, notamment des vidéos des buts gagnants du FC Barcelone.

Le Barça Cafe du Camp Nou est un endroit amusant pour regarder des matchs en direct ou enregistrés sur des télévisions à grand écran. Les chefs travaillent dans une cuisine ouverte, où les clients peuvent observer l’action, et préparent des plats catalans traditionnels tels que des viandes et des poissons grillés cuits au four à bois, ainsi que certaines des tapas préférées des joueurs du FC Barcelone. Le Barça Cafe est ouvert tous les jours de 10 heures à 19 heures.

  1. Fontaine magique de Montjuïc

En tête de liste des choses à faire à Barcelone la nuit, il y a la fontaine magique de Montjuïc, près de la Plaça d’Espanya dans le quartier de Montjuïc. Cette grande fontaine Art déco a été conçue par Carles Buigas pour l’Exposition internationale de 1929, qui a eu lieu à Montjuïc.

La fontaine magique de Montjuïc ravit tous les âges avec ses spectacles chorégraphiés de lumières et de fontaines sur fond musical. Les spectacles ont lieu du jeudi au dimanche pendant l’été et le vendredi et le samedi hors saison. Les spectacles du soir durent quelques heures, avec des séances de musique toutes les demi-heures.

  1. Vues panoramiques et musées d’art à Montjuïc

Ce quartier situé au sommet d’une colline se trouve sur le site d’un ancien cimetière juif, ce qui explique son nom, « Mont Juïc », qui se traduit par « Montagne des Juifs ». S’élevant à 213 mètres au-dessus de la mer, la colline est couronnée par une forteresse (le Castell de Montjuïc) sur son sommet et descend en pente raide jusqu’au front de mer. Cette zone pittoresque est couronnée par le Parc de Montjuïc, un magnifique parc naturel offrant de superbes vues.

L’une des principales attractions de Montjuïc est le Museu Nacional d’Art de Catalunya (musée national d’art de Catalogne). Installé dans le Palau Nacional, le musée possède une collection exceptionnelle d’art catalan du Xe au XXe siècle, comprenant des sculptures, des peintures, des dessins, des gravures et des photographies. Le musée présente également l’art européen de la Renaissance et l’art baroque, ainsi qu’une collection d’art moderne comprenant des œuvres d’avant-garde créées après la Seconde Guerre mondiale.

Le Poble Espanyol (village espagnol) est un autre endroit populaire à visiter. Ce charmant village fabriqué en usine a été créé pour l’exposition universelle de 1929.

Montjuïc a accueilli les Jeux olympiques d’été de 1992, et les touristes peuvent visiter le stade où se sont déroulées les compétitions olympiques.

  1. La Barceloneta

Adjacent au port de croisière, l’ancien village de pêcheurs de La Barceloneta (aujourd’hui un quartier de bord de mer de Barcelone) borde la longue et large plage de Sant Sebastià, où les habitants se rendent pour prendre le soleil, surfer et faire connaissance dans les nombreux restaurants de fruits de mer et de tapas qui donnent sur la mer.

La plage de Sant Sebastià dispose d’un large éventail de commodités : maîtres-nageurs, toilettes publiques, douches, aires de sports récréatifs, location de chaises longues et de parasols, stands de glaces et snack-bars. Une longue promenade bordée de palmiers relie la zone de la plage de Sant Sebastià aux marinas remplies de yachts.

La populaire plage de la Barceloneta se trouve également dans le quartier de la Barceloneta. Cette plage dispose d’excellentes installations : maîtres-nageurs, toilettes publiques, vestiaires, douches, location de chaises longues et de parasols, snack-bars, stands de glaces, zones pour les sports récréatifs (y compris le beach-volley et le ping-pong), et restaurants.

Pour admirer la vue sur le littoral, les marinas et la zone portuaire de la Barceloneta, prenez le téléphérique du port, qui monte d’ici jusqu’à la colline de Montjuïc.

  1. Monastère Reial de Santa Maria de Pedralbes

Magnifique exemple d’architecture gothique catalane, le Reial Monestir de Santa Maria de Pedralbes est niché sur les pentes douces de la colline de Sant Pere Màrtir, dans la banlieue de Barcelone. La reine Elisenda de Montcada a fondé le couvent en 1327 pour l’ordre de Sainte-Claire.

Le monastère possède deux lieux de culte : une église de style gothique catalan du XIVe siècle et une petite chapelle, la chapelle Saint-Michel, décorée de magnifiques peintures murales. Datant du début du XIVe siècle, les peintures murales ont été réalisées par Ferrer Bassa dans le style italianisant du Trecento (influencé par des maîtres italiens tels que Giotto). Grâce à un projet de restauration minutieux, les peintures murales révèlent encore leur gloire originale.

Le monastère se distingue par son cloître serein à trois étages, qui est le plus grand cloître gothique du monde. Les principaux bâtiments (salle capitulaire, réfectoire, dortoir, etc.) du monastère entourent le cloître. Au centre du cloître se trouve un jardin tranquille conçu pour inspirer la contemplation spirituelle et la méditation.

Le monastère présente une collection exceptionnelle d’art ecclésiastique médiéval du XIVe siècle, ainsi que d’art religieux plus tardif créé jusqu’au XXe siècle.

Le Reial Monestir de Santa Maria de Pedralbes est toujours géré par les religieuses de Sainte-Claire, mais le monastère a été transformé en musée ouvert au public toute l’année (sauf le lundi) moyennant un droit d’entrée. L’entrée est gratuite le premier dimanche de chaque mois. Les visiteurs sont tenus de respecter l’ambiance tranquille de la communauté religieuse.

  1. Mercat de la Boqueria

Des étalages colorés de fruits et légumes, des sandwiches, des fruits confits étincelants, des pâtisseries salées et sucrées, des chocolats, des figures fantaisistes en pâte d’amande, des smoothies frais, des amandes espagnoles, des burritos, des pains, des bacs d’olives, des cordes de poivrons brillants – la Boqueria est une éruption de couleurs et d’arômes.

Depuis 1836, ce marché traditionnel en plein air est une pièce maîtresse au cœur de la ville, sur La Rambla. Les habitants de la ville fréquentent régulièrement le marché, et les acheteurs viennent de tous les coins de la Catalogne pour se rendre sur ce marché de produits alimentaires et de produits gastronomiques vraiment spécial.

On a l’impression que la moitié de Barcelone est là les jours de grande affluence pour faire ses courses pour le dîner du soir. Les touristes sont bouche bée devant l’abondance de spécialités alimentaires authentiques et réfléchissent ensuite à ce qu’ils vont choisir pour un déjeuner à emporter ou des provisions pour un pique-nique. Le Mercat de la Boqueria propose également des bars à tapas décontractés, où les touristes peuvent déguster des plats locaux et se mêler à la population locale.

  1. Fundació Joan Miró

Tous ceux qui apprécient l’art moderne voudront visiter la Fundació Joan Miró dans le parc de Montjuïc. Ouverte en 1975, la Fundació Joan Miró a été créée par l’artiste lui-même en tant que centre de recherche sur l’art contemporain.

Aujourd’hui, la Fundació se consacre à l’étude de l’œuvre de Miró, ainsi qu’à la présentation de l’art contemporain. Le musée accueille des expositions temporaires d’artistes des XXe et XXIe siècles. Les visiteurs apprécieront la collection permanente de peintures, dessins et sculptures de Joan Miró ainsi que les expositions thématiques.

L’architecture et la conception du musée correspondent parfaitement au style avant-gardiste de l’art de Miró. L’intérieur épuré présente des galeries lumineuses et spacieuses éclairées par des puits de lumière et de grandes fenêtres qui donnent sur une cour intérieure ou des jardins. Une terrasse sur le toit offre une vue imprenable sur le paysage urbain de Barcelone.

Le musée est ouvert au public pour des visites libres et des visites guidées. Les visites guidées sont disponibles en espagnol, catalan, français et anglais.

La Fundació Joan Miró dispose également d’une boutique de souvenirs, d’une librairie et d’un restaurant. Des ateliers d’art spéciaux et des programmes éducatifs sont organisés au musée tout au long de l’année.

  1. Parc del Laberint

Niché derrière la crête de Collserola dans le quartier de Horta-Guinardó, ce parc de 55 acres date de 1792 et est le plus ancien espace vert aménagé de Barcelone. Le parc mélange des jardins formels avec un jardin romantique qui comprend une cascade et un bois.

En se promenant dans le Parc del Laberint, on découvre de petites places, des parterres de fleurs vibrantes, des sculptures néoclassiques de personnages mythologiques et un labyrinthe. Un autre trésor que l’on trouve dans le parc est la Torre Soberana, un manoir du XIVe siècle restauré au XIXe siècle dans un style mauresque.

  1. Quadrat d’Or

Le Quadrat d’Or est une zone du quartier de l’Eixample réputée pour son architecture moderniste. Le quadrat se trouve entre la Plaça de Catalunya, l’Avinguda de la Diagonal, le Passeig de Sant Joan et la Carrer de Muntaner. La route principale qui traverse le Quadrat d’Or est le Passeig de Gràcia.

Dans cette zone, les exceptionnels bâtiments d’avant-garde ont été inspirés par l’œuvre d’Antoni Gaudí et construits à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Différents architectes ont laissé leur empreinte sur le quartier, et le résultat est une diversité de styles modernistes.

Véritable musée à ciel ouvert, le Quadrat d’Or offre de délicieuses surprises à chaque étape de son parcours. Les visiteurs découvrent des détails intéressants sur l’art de la céramique, les vitraux, la ferronnerie d’art, les reliefs décoratifs, la mosaïque et les statues.