décembre 4, 2021
voyage oaxaca

Un voyage à Oaxaca au Mexique

Au sud-est de la trépidante ville de Mexico, Oaxaca de Juárez séduit tant par ses trésors architecturaux – elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO – que par sa douceur de vivre. À six heures de route au sud-est de Mexico, Oaxaca, ou Oaxaca de Juárez comme on l’appelle parfois, est pleine de charme. Il ne faut pas longtemps pour craquer pour ses rues et ses marchés colorés, la pléthore de monuments de l’époque coloniale et, bien sûr, ses trésors archéologiques uniques. Elle s’avère être l’endroit idéal pour ceux qui aiment simplement prendre leur temps et profiter d’une pause culturelle et gourmande. Alors, profitez des températures douces entre novembre et janvier pour faire connaissance avec cette ville mythique.

En voyage à Oaxaca

En vous baladant dans les rues de Oaxaca, et notamment dans la célèbre Calle Alcalá piétonne, ne manquez pas le centre culturel Santo Domingo. L’église Santo Domingo de Guzmán fait partie de cet immense complexe architectural. Flanquée de deux tours de 35 mètres de haut, chacune couronnée d’une coupole en céramique bleue et blanche, elle est un symbole de sa propre importance. Lorsque vous franchissez la porte, vous êtes frappé par le contraste entre la façade simple à l’extérieur et le splendide et exubérant style baroque mexicain à l’intérieur. Vous n’arriverez pas à les compter toutes, mais près de 60 000 pièces de feuilles d’or ont été utilisées à l’intérieur de l’église ! Ensuite, levez les yeux vers le plafond de la nef pour voir 36 peintures représentant des scènes de l’Ancien Testament. Cet édifice, construit au XVIe siècle, a connu un passé glorieux ; pendant un temps, il a été le complexe religieux le plus imposant du Mexique, comprenant un couvent dominicain, de vastes jardins et d’innombrables patios. Dans le respect de sa grandeur passée, une vaste campagne de rénovation a été lancée en 1993.

Aujourd’hui, vous pouvez également visiter la bibliothèque Francisco de Burgoa, qui contient des œuvres datant du XVe au XXe siècle. N’oubliez pas de vous promener dans le jardin ethnobotanique : la collection de plantes et de cactus mexicains est tout simplement magnifique. Enfin, prenez le temps de visiter le musée des cultures d’Oaxaca. C’est là que sont exposés les trésors zapotèques découverts dans les sites archéologiques de Monte Albán, dont le plus important est la superbe cachette mixtèque de la tombe 7, découverte en 1932. Il s’agit d’un voyage fascinant au cœur même des civilisations préhispaniques.

Le goût de la fête

Vous flânez dans les rues pavées, admirez les arbres en pleine floraison, voyez les bâtiments colorés aux murs épais. Tout semble si calme et paisible… Puis, soudain, vous rencontrez un petit groupe de personnes vêtues de fabuleux costumes traditionnels aussi colorés que les murs de leurs maisons. Ici, les habitants aiment se donner en spectacle pour exprimer leur joie et leur fierté à l’occasion d’un événement familial important, comme un mariage ou un baptême.

Si vous séjournez à Oaxaca pendant la période de Noël, il y aura quelque chose de festif presque tous les jours. Les oaxaqueños partagent la joie de l’Avent en décorant les rues et en se retrouvant le soir dans le centre ville paré de lumières de Noël. Comme les enfants sont en vacances à cette époque de l’année, l’ambiance est encore plus festive.

Après ces nuits animées en ville, vous retrouvez le calme de votre hôtel, la Casa Oaxaca, situé à deux pas du Zócalo. Cet hôtel de charme, qui ne compte que sept chambres, occupe une belle résidence coloniale du XVIIIe siècle, entièrement rénovée et décorée dans un esprit contemporain et épuré. Vous adorerez le contraste des couleurs vives, les œuvres d’artistes locaux soigneusement sélectionnées et le patio central, caractéristique de ces maisons, abondamment décoré de pots de cactus judicieusement placés ici et là. C’est l’endroit idéal pour lire un livre, prendre son petit-déjeuner ou se détendre, à moins, bien sûr, que vous ne préfériez l’un des hamacs installés sur la terrasse du toit. De là, la vue sur les deux tours de l’église voisine de Santo Domingo est superbe.

Le trésor gastronomique de Oaxaca

La ville abrite également un trésor d’un tout autre genre que vous allez adorer. La légende veut que le meilleur chocolat chaud du monde se trouve ici, à Oaxaca. Il est vrai que le Mexique est le berceau historique du cacao. Les Aztèques ont su apprécier les qualités gustatives de la fameuse fève avec sa légère pointe d’amertume, bien avant l’arrivée des Européens menés par Hernán Cortés. Le plus souvent, elle est cultivée au Chiapas, puis amenée à Oaxaca pour y être torréfiée. Avis aux amateurs de chocolat de tous âges… dirigez-vous vers la Calle Mina où vous trouverez les chocolateries Mayordomo, La Soledad et Guelaguetza. Ici, le chocolat est omniprésent sous toutes ses formes : en copeaux, il fond délicatement dans la bouche ; en carrés, on le croque à pleines dents ; en poudre, on le mélange à de l’eau bouillante ou du lait pour obtenir une merveilleuse boisson chocolatée. Notre conseil est de demander à ce que des amandes, de la vanille ou même de la cannelle soient ajoutées à votre préparation, à la place du piment original. Ainsi, vous repartirez avec votre propre chocolat personnalisé ! Vous pouvez également opter pour du chocolat artisanal fabriqué dans l’un des nombreux ateliers, comme Fantasía en Chocolate dans la Calle Xicoténcatl.

Pour terminer en beauté votre pause gourmande, rendez-vous au marché Benito Juárez. Une fois sur place, rendez-vous à La Toñita. Un chocolat chaud mousseux arrive comme vous l’aimez, dégageant un délicieux arôme. Silence s’il vous plaît, nous savourons l’instant… Vous voulez recréer le même effet « moustache » en rentrant chez vous ? Alors pensez à acheter un molinillo, un ustensile en bois qui permet d’obtenir cette fameuse crème mousseuse. Si vous avez un peu de temps à perdre, flânez dans les allées du marché ; vous y trouverez de l’artisanat local et aussi des spécialités très savoureuses, comme le quesillo (fromage à pâte filée) et le tasajo (bœuf séché). Les plus aventureux d’entre vous pourront même essayer les chapulines (sauterelles) !

Partez en voyage à Oaxaca.