mai 9, 2021
istanbul

Un voyage à Istanbul

Même si Istanbul a évolué au fil des siècles, la mégapole aux mille parfums et saveurs reste une ville jeune et captivante qui se réinvente chaque jour.

La ville diversifiée qu’est Istanbul a gardé de son passé tumultueux une richesse culturelle et architecturale exceptionnelle. Les ruines romaines, les mosaïques byzantines, les palais ottomans et les mosquées impériales côtoient les restaurants de kebab et les bazars dans un mélange complexe de tradition et de modernité. Sans cesse en mouvement, Istanbul doit une grande partie de son énergie infatigable à son fleuve légendaire, le Bosphore, qui constitue depuis des temps immémoriaux le point d’ancrage et de référence inébranlable de la ville.

Sultanahmet est le cœur historique et la vitrine de la ville, mais de nombreux quartiers sont tout aussi dynamiques et changeants. Chaque année, de nouveaux hôtels prestigieux ouvrent leurs portes, des bars et des restaurants sympas poussent comme des champignons après la pluie, et des galeries d’art sortent de nulle part. Chacun de ces quartiers a ses particularités et son originalité. Si vous avez le temps, sortez des sentiers battus et perdez-vous merveilleusement dans ce dédale de lieux colorés.

Dans le quartier de Beyoğlu, respirez l’atmosphère tumultueuse de la place Taksim et immergez-vous dans la foule des piétons de l’avenue İstiklâl Caddesi. Les rues du quartier de Cihangir, qui surplombe le Bosphore, sont plus calmes et plus bobo-chic. À Çukurcuma, troquez des antiquités dans la rue Faik Paşa Yokuşu. Puis dirigez-vous vers Galata avec ses ruelles, ses boutiques de créateurs et ses cafés bohèmes. Plus loin, sur les rives du Bosphore, se trouve Karaköy, un quartier hipster émergent qui s’enrichit chaque jour de nouvelles galeries d’art, boutiques, bars et restaurants branchés. Plus bourgeoises sont les rues huppées de Nişantaşi, le quartier chic d’Istanbul avec ses boutiques de luxe et son centre commercial scintillant. Les yalis, luxueuses maisons en bois construites par les pachas et les élites ottomanes au XIXe siècle, bordent le fleuve. Faites un détour par la pittoresque Corne d’Or et ses rues ouvrières aux couleurs vives.

Et puis bien sûr, il y a le côté asiatique, qui vous ravira avec la même intensité. La station Haydarpaşa, le marché de Kadikoy, la rue Bagdat… autant d’endroits à ne pas manquer ! Révélez l’âme de cette fascinante ville labyrinthique.

Un voyage à Istanbul