décembre 4, 2021
voyage amsterdam

Une journée à Amsterdam

Découvrez Amsterdam en une journée – une ville vivante et surprenante, émouvante et secrète… De merveilleux souvenirs sont garantis.

Rouler et glisser doucement le long des canaux

Aux Pays-Bas, il y a les moulins à vent, les vastes polders qui s’étendent jusqu’à l’horizon, les champs de tulipes à perte de vue au printemps… Et puis, il y a Amsterdam, sa capitale vivante et animée, où tout le monde semble se déplacer à vélo. Alors, louez-en un vous-même – traditionnel ou électrique, tandem ou individuel – les possibilités sont innombrables. Vous pouvez même opter pour un vélo cool avec une remorque pour transporter vos enfants en toute sécurité. Vous avez le droit de rouler dans les rues en sens inverse et de traverser les parcs – vous avez toujours la priorité. Alors, enfourchez votre vélo et pédalez sur les 400 km de pistes cyclables parfaitement balisées. C’est le moyen idéal de découvrir des zones moins touristiques, avec beaucoup de charme à la clé. Vous traversez d’innombrables ponts sur votre chemin et pédalez dans des rues animées, bordées de boutiques vintage, branchées, de décoration intérieure et de restaurants à la mode. Désireux de voir Amsterdam dans son ensemble sous un angle différent et décalé, vous cédez à la tentation et faites une croisière traditionnelle sur les canaux. Vous n’êtes pas déçu : votre petite balade en bateau vous offre une vue unique sur la ville.

C’est dans une de ces rues du centre-ville que se trouve le restaurant Lion Noir où vous décidez de vous arrêter pour déjeuner. Si vous avez besoin d’un peu de chaleur, prenez place à l’intérieur ; l’atmosphère cosy est caractérisée par une décoration éclectique et chic, avec des objets de bric et de broc ici et là. Si vous préférez être à l’air libre, la terrasse débordante d’hortensias est parfaite pour un repas ou un cocktail en soirée. La carte propose une cuisine qui marie les classiques français, les épices des quatre coins du monde et les produits frais et de saison, et qui plaisent beaucoup lors d’événements comme un séminaire à Amsterdam.

Avant ou après votre pause gourmande, replongez dans le passé médiéval d’Amsterdam en explorant le Begijnhof fondé au 14ème siècle. Cette grande cour paysagée est bordée d’une rangée de maisons formant un complexe fermé sur lui-même ; autrefois, elle abritait des religieuses laïques, ou béguines, qui vivaient en communauté, isolées du monde. La seule façon de pénétrer dans ce joyau caché est de franchir une porte sur la place Spui. Dès que vous franchissez le seuil, vous êtes frappé par la tranquillité de l’endroit ; c’est un véritable havre de paix et de tranquillité. Sur votre gauche, le Houten Huys est l’une des deux dernières maisons en bois de la ville. Tout autour, des façades en briques rouges et des maisons qui appartiennent aujourd’hui à des familles dont les enfants jouent joyeusement sur la place gazonnée. N’oubliez pas de visiter l’église clandestine, cachée derrière l’une des habitations. Elle symbolise la résistance des Béguines qui ont continué à pratiquer le catholicisme malgré son interdiction aux 17e et 18e siècles.

La grandeur de la ville à l’âge d’or

Votre visite de la ville vous mène à la maison où Rembrandt a vécu de 1639 à 1656. Vous pénétrez dans la vie quotidienne et privée de l’un des plus grands peintres du Siècle d’or néerlandais. Vous pouvez facilement imaginer le maestro en train de travailler sur l’un de ses chefs-d’œuvre à l’endroit même où vous vous trouvez, tout en vous imprégnant de la lumière particulière du lieu qui a rendu ses peintures si magiques. Aujourd’hui, dans l’atelier, les estampes de Rembrandt côtoient les toiles d’artistes contemporains. En découvrant les trésors de ce musée, vous vous rapprochez un peu plus de la création de merveilles du patrimoine artistique mondial.

Sans plus attendre, vous poursuivez votre fabuleux voyage au cœur de la peinture hollandaise en vous rendant au musée Van Gogh. Trois siècles après Rembrandt, « l’homme à l’oreille coupée » a complètement bouleversé la technique de la peinture. Amsterdam lui a consacré un musée entier, où sont exposées certaines de ses plus grandes œuvres, comme Le Semeur, Les Mangeurs de pommes de terre et Fleur d’amandier. Au total, ce sont quelque 200 tableaux qui sont exposés. La collection étant organisée chronologiquement en cinq périodes, vous pouvez suivre pas à pas le parcours personnel et artistique de Van Gogh à travers 500 dessins et 700 lettres manuscrites, dont sa correspondance avide avec son frère Théo. Le musée expose également des tableaux de ses contemporains, des artistes qui ont eu une influence sur le peintre d’une manière ou d’une autre. Alors, ouvrez l’œil et découvrez des tableaux de Gauguin, Monet, Signac, Toulouse-Lautrec, Kees van Dongen….. Tout simplement époustouflant ! Un conseil : réservez votre billet à l’avance pour éviter les files d’attente.

Une expérience émouvante à la Maison d’Anne Frank

Les Pays-Bas ont payé un lourd tribut à la Seconde Guerre mondiale et la communauté juive d’Amsterdam n’a pas été épargnée non plus. En témoigne la Maison d’Anne Frank, située dans le quartier du Jordaan, près de l’église Westerkerk et au bord du canal Prinsengracht. C’est ici que la jeune fille a vécu cachée pendant deux ans avec sa famille après l’invasion des Pays-Bas par les Allemands en 1940. C’est également ici qu’elle a écrit son célèbre journal intime jusqu’à ce qu’elle soit arrêtée et déportée. La visite vous donne un aperçu de sa vie quotidienne d’enfant, avec son lot de grandes peurs et de petites joies. Dans chaque pièce traversée, on est ému à la lecture des extraits de son journal, reproduits sur les murs. L’émotion est palpable, et que vous soyez ici avec vos enfants ou non, vous serez profondément touchés par le caractère poignant du lieu. Pour être sûr de pouvoir visiter la Maison, achetez votre billet en ligne longtemps à l’avance.

Pour une atmosphère plus joyeuse, faites une promenade de 30 minutes jusqu’au Vondelpark. Nommé d’après le poète néerlandais Joost van den Vondel, ce parc est un havre de nature aménagé au XIXe siècle et apprécié de tous les Amstellodamois. Vous pouvez vous promener le long d’allées bordées de fleurs sur les rives de petits lacs, profiter de l’ombre d’un des kiosques à musique à l’allure romantique, vous reposer sur les vastes pelouses ou même être tenté de faire un peu de roller… Une merveilleuse journée à Amsterdam avec beaucoup de choses à faire.